Un père atteint d’un cancer meurt 48 heures après avoir tenu son bébé dans les bras

Le cancer est une maladie vraiment terrible et même si la médecine a fait de grands progrès au cours des dernières décennies, il y a toujours des cas qui ne guérissent pas, même après des années et des années de lutte acharnée. La personne au centre de cette histoire émouvante s’appelle Jamie Hunter, et il est mort d’un cancer en phase terminale 48 heures après la naissance de sa première petite fille. Une histoire déchirante qui a ému le monde entier.
Jamie Hunter, manager et directeur du Sutton United FC, avait 38 ans et était malade depuis un certain temps ; l’un de ses derniers souhaits était de pouvoir embrasser sa petite fille Harper-May avant de quitter ce monde ; et il en fut ainsi : le bébé est né lundi et il est mort seulement 48 heures plus tard, mercredi.

Tout a commencé en 2019, lorsque Jamie et sa femme Beccy étaient aux anges après la nouvelle extraordinaire qu’ils attendaient une petite fille. Peu après, Jamie a commencé à ressentir d’atroces douleurs intercostales, qui se sont avérées être causées par un cancer des reins…

Après une longue période de traitement et de soins, la réponse des spécialistes n’a finalement pas été réconfortante : le cancer de Jamie s’était propagé au foie et était irrécupérable. La triste histoire de Jamie Hunter a ému non seulement ses collègues du Sutton United FC, mais aussi les anciens élèves de cet homme de 38 ans, qui était auparavant un professeur d’éducation physique très apprécié dans une école de Sutton Coldfield, au Royaume-Uni.

Mais au moins, le souhait de Jamie s’est réalisé : quelques heures avant d’abandonner les siens, il a pu voir et tenir dans ses bras pour la première et dernière fois sa belle Harper-May, la plus belle chose de sa vie.

Au revoir, cher Jamie !