Purée d’endives à la poire et croustillant de cacahuètes

Cuisinez la purée d’endives à la poire et croustillant de cacahuètes pour vos réceptions d’invités, un extraordinaire plat principal qui fera saliver les plus gourmands. C’est une préparation à base d’endives, de poire et de magret de canard, simple à faire et à temps record de réalisation. Petits et grands seront conquis par sa belle présentation, sa douceur et son agréable parfum. Sa garniture étant très douce est également savoureuse. Miammm, de quoi faire ravir les papilles lors de la première bouchée. Alors, enfilez votre tablier et concoctons ensemble ce trésor culinaire !

Ingrédients

Pincées de sel et de poivre au goût
1 bouteille de lait
Magret de canard
2 grosses poignées de cacahuètes non salées
2 grosses poignées de noix de cajou
0,5 poire
4 pommes de terre
3 endives

Préparation


Comment faire la purée d’endives à la poire et croustillant de cacahuètes ?

Pour commencer la préparation de la purée d’endives à la poire et croustillant de cacahuètes, ébouillanter les pommes de terre dans de l’eau bouillante légèrement salée pendant 25 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Enlever le cône amer des endives, les couper en deux et peler la moitié d’une poire.

Mijoter les morceaux d’endives et la poire dans le panier d’un cuit-vapeur pendant une trentaine de minutes.

Mixer les noix de cajou avec les cacahuètes à l’aide d’un robot, puis les mettre de côté.

Rendre en purée les pommes de terre cuites et épluchées et ajoutées des pincées de sel et de poivre au goût.

Mixer les endives avec la poire et assaisonner le mélange avec du sel et du poivre.

Combiner les deux mélanges mixés, remuer et ajuster le sel et le poivre.

Joindre une partie du mélange de cacahuète à la purée, puis la chauffer pendant quelques minutes.

Transférer la purée au centre d’un plat de service, ajouter les magrets de canard et pulvériser des cacahuètes et de la noix de cajou mixées, sur le dessus.

La purée d’endives à la poire et croustillant de cacahuètes est prête, il ne reste plus qu’à la déguster.