Les médecins sont forcés d’amputer le bras d’un homme après qu’il est mangé des sushis

Quand on sort dîner avec ses amis, on a tendance à essayer plusieurs spécialités pour satisfaire la curiosité de nos papilles. Généralement, on choisit un restaurant en fonction de l’hygiène, des recommandations et du menu. On ne se doute pas que malgré toutes les précautions que l’on puisse prendre, de malheureux incidents peuvent encore avoir lieu. Cet homme en a fait l’amère expérience après avoir mangé des sushis. L’histoire a été relayée par nos confrères du DailyMail.
Les sushis sont un met délicat, véritable emblème de la culture culinaire Japonaise. Mais ils sont tout de même sujets à la polémique, quant à la viande et poisson cru qu’ils contiennent.

Manger cru représente-il un danger pour vous ?
Steak Tartare, sushis et autres sont tous des plats intégrants de la viande crue dans leur préparation. Quoique cela puisse paraître problématique, manger des aliments crus a tout de même des bénéfices : Cela permet la préservation des vitamines et oligo-éléments que la cuisson peut dégrader. Il faut aussi noter que manger des aliments crus évite d’utiliser des matières grasses pour la cuisson. Ceci vous permet de manger des plats sains et allégés en lipides.

Sauf que les plats contenant des aliments crus, nécessitent une hygiène irréprochable. Il faut aussi un certain niveau de professionnalisme pour limiter les risques de présence parasitaire. Cela limite aussi votre exposition aux germes pathogènes comme les salmonelles et les anisakis. Ces derniers provoquent des douleurs gastriques aiguës.

Pour ce qui est des aliments issus de la pêche, le ministère de l’agriculture préconise leur consommation immédiate ou au maximum 48h après leur achat. Il est également recommandé de conserver les produits issus de la pêche sauvage dans du sel, du citron ou des aromates.

Les poissons et les mollusques crus sont toutefois déconseillés pour les femmes enceintes, les personnes âgées, les enfants et les personnes à faible système immunitaire.

Il s’est fait amputer le bras après avoir mangé des sushis
Un homme Coréen de 71 ans ne s’attendait pas à vivre un tel cauchemar après avoir mangé des sushis. Il commence par développer des ampoules et des ecchymoses au niveau de sa main, risquant de peu de s’étendre tout au long de son bras . Il se trouve que son plat était contaminé, ce qui se solda par une infection et une série de douleurs aiguës.

Selon le “New England Journal of Medecine”, les premiers symptômes sont survenus 12 heures après qu’il ait mangé les sushis. Sa main était couverte de cloques accompagnées de fièvre. La cloque en question mesurait entre 3.5 cm et 4.5 cm de diamètre, ce qui équivaut à peu près à la taille d’une balle de golf.
Les médecins lui diagnostiquent alors une infection nommée Vibriose, une maladie bactérienne qui affecte en premier lieu les poissons, les coquillages et les crevettes. L’état de santé du vieil homme n’était pas favorable à un prompt rétablissement. Il souffrait de diabète type 2 et d’hypertension artérielle. Il suivait également une série de traitements pour une insuffisance rénale au stade final.

Le pauvre patient fut opéré 25 jours après avoir mangé les sushis, pour amputation de son bras. Le corps médical a essayé de sauver la situation en vidant les cloques, et en retirant le tissu endommagé. Mais leurs efforts furent vains, et ils durent procéder à une amputation en toute urgence. Il s’en est bien sorti après cette série d’évènements infortunés. Après une période de convalescence bien méritée, il se porte actuellement en excellente santé.