La teurgoule

(quelquefois appelée torgoule ou tergoule) est une spécialité culinaire de Normandie.

L’origine du terme viendrait de « se tordre la goule » (la bouche) lorsqu’on mangeait la teurgoule ; certains affirment que c’est parce qu’on se dépêchait de la manger alors qu’elle était encore très chaude et d’autres que c’est parce que les premières versions n’avaient pas encore atteint le moelleux d’aujourd’hui.

Le fait que les ingrédients – riz et cannelle – de ce dessert typiquement normand ne soient nullement originaires de Normandie est dû au fait qu’ils faisaient partie du butin capturé par les corsaires normands au xviie siècle sur les galions espagnols en provenance du Nouveau Monde.

Aujourd’hui, la cannelle est quelquefois omise au profit d’une gousse de vanille, de caramel, de zestes d’agrume confits ou même d’une feuille de laurier.

Ingrédients

– 2 litres de lait entier
– 180 g de riz rond (riz à dessert)
– 200 g de sucre en poudre
– 50 g de beurre
– 1 gousse de vanille
– 1 cuillère à café de cannelle
– 1 pincée de sel

Préparation


Dans une jarre en terre émaillée (saladier en grès) verser le riz, le sucre, le sel. Mettre la gousse de vanille.

Faire chauffer le lait dans une casserole avec la noix de beurre. Ne pas faire bouillir.

Verser doucement le lait dans la jarre.

Saupoudrer avec la cannelle.

Mettre au four à 120°C pendand environ 5 à 6 h30 .

Vérifier régulièrement sur la fin de cuisson en piquant la teurgoule avec un couteau.

Lorsque sur le couteau, le lait n’est plus liquide mais crémeux