Ce chien se couchait sur sa maîtresse chaque fois que son compagnon violent tentait de la frapper : aujourd’hui, ils sont enfin libres

Ce n’est pas un hasard si l’on dit que le chien est le meilleur ami de l’homme : nos amis à quatre pattes aiment leurs maîtres humains plus qu’eux-mêmes. L’histoire que nous allons vous raconter parle précisément de l’amour inconditionnel que les chiens portent à leurs maîtres. C’est une histoire de violence plutôt triste qui, heureusement, a eu la fin heureuse qu’elle méritait. Les protagonistes de l’histoire sont Hank, un dogue allemand de taille considérable, et sa maîtresse humaine, qui a préféré rester anonyme compte tenu des événements. Le partenaire de la femme était un homme violent, habitué à lever la main à plus d’une occasion : un comportement inacceptable et ignoble, que même Hank, le chien, ne pouvait pas accepter.

La femme a raconté que son fidèle et bien-aimé dogue allemand, Hank, se couchait sur elle lorsqu’il l’entendait crier – un comportement que le chien avait l’habitude d’adopter pour protéger sa maîtresse des coups de son petit ami violent. Bien qu’elle essayait de le déplacer pour empêcher son partenaire de le frapper, Hank ne bougeait pas d’un pouce. Un jour, l’homme violent a attrapé le chien et l’a jeté par la fenêtre ; le pauvre s’est fracturé le bassin, les côtes et d’autres os. La femme a raconté qu’elle a couru vers le pauvre animal, mais son partenaire a menacé de tirer sur le chien si elle l’aidait. Elle ne savait pas si ce n’était que des mots et ne pouvait pas vraiment savoir jusqu’où l’homme irait, alors elle a pris le risque de sauver son chien.
Une fois dans la voiture, elle s’est rendue avec Hank au poste de police, où elle a dénoncé l’homme. Son compagnon a été rapidement arrêté par les forces de l’ordre, tandis qu’elle et son chien ont été transférés au Rose Brooks Center à Kansas City. L’établissement, adapté aux femmes et aux enfants maltraités, a fermé les yeux sur la présence du chien, ce qui est strictement interdit par la réglementation : lorsque le directeur de l’établissement a vu à quel point la patiente était attachée à son chien, il a accepté de le garder dans l’établissement. Hank a été récompensé pour son courage et sa valeur.

Une histoire avec une fin heureuse bien méritée qui souligne la profondeur du lien entre un chien et son maître.