Abushe, le garçon éthiopien aux yeux bleus : il a 8 ans et souffre d’un syndrome rare qui l’a rendu “célèbre”

Abushe est un garçon éthiopien de 8 ans originaire de la ville de Jinka, dans le sud du pays. L’enfant est né avec une maladie génétique très rare qui rend ses yeux d’un bleu éclatant, hors du commun – il souffre du syndrome de Waardenburg, un trouble pigmentaire rare souvent associé à la surdité. Le petit Abushe vient d’une famille très pauvre et bien que ses yeux soient devenus “célèbres”, il n’y a pas un jour où le garçon ne souffre pas d’être né si différent des autres. On l’appelle “l’enfant aux yeux de plastique” et on le harcèle pour cette raison. Mais il s’en moque, car son plus grand rêve est de devenir un bon footballeur comme son idole, Lionel Messi du FC Barcelone, et de subvenir ainsi aux besoins de sa famille.

Lorsqu’il est né, la famille a eu très peur de voir ces yeux bleus brillants : ils craignaient que le bébé soit né aveugle ou le devienne bientôt. L’idée d’un enfant malade les effrayait beaucoup car ils savaient qu’ils ne pourraient jamais se permettre les soins médicaux appropriés.Abushe n’est pas aveugle, bien sûr, mais il est atteint du syndrome de Waardenburg, une maladie très rare qui touche une personne sur 40 000.

Le petit vit dans une cabane en bois avec ses grands-parents qui, bien qu’ils soient extrêmement pauvres, parviennent toujours à lui garantir de quoi manger et des livres pour étudier. Un terrible incendie a cependant détruit sa maison et les quelques biens de la famille, y compris les livres nécessaires pour aller à l’école. À partir de ce moment, Abushe n’a plus pu étudier.

La seule chose qu’il a réussi à sauver de cet incendie est un ballon rouge : Abushe aime jouer au football et essaie de s’entraîner quand il le peut, car il veut devenir un grand footballeur, tout comme son idole Lionel Messi. Il pourrait alors enfin subvenir aux besoins de sa famille et être heureux : c’est son rêve d’enfant !
Le football est un loisir et un espoir pour de nombreux enfants… nous espérons qu’Abushe trouvera bientôt sa voie et vivra une vie heureuse, comme il le mérite.