5 remèdes naturels pour soigner la mycose des ongles

Également connue sous le nom d’onychomycose, la mycose de l’ongle est une infection fongique généralement due à des champignons dermatophytes. Si elle n’est pas soignée à temps, l’ongle commence à s’abîmer, à changer de couleur, puis finit par s’épaissir avant de se décoller. Pour autant, il est possible d’agir rapidement pour éviter la prolifération d’une mycose et s’épargner de longs mois de traitement. Pour cela, plusieurs remèdes naturels peuvent nous venir en aide.
Si la mycose de l’ongle peut toucher la main ou le pied, c’est généralement ce dernier qui la subit de manière fréquente. En cause, le port de chaussures favorisant la transpiration et un environnement humide, en plus de certains facteurs de risque qu’il convient de connaître.


Mycose de l’ongle – Source : Knoxderm
Quelles sont les causes les plus fréquentes d’une mycose de l’ongle ?
La mycose de l’ongle peut être due à plusieurs champignons. Lorsque l’ongle du pied est touché, les dermatophytes sont souvent en cause, notamment ce que l’on appelle les tricophytons rubrum, explique le Dr Olivier Cogrel, dermatologue au CHU de Bordeaux. Leur croissance est favorisée par les milieux chauds et humides, où ils prolifèrent plus rapidement. Le diabète ou un déficit immunitaire peuvent également favoriser cette infection.

Ces derniers sont également responsables du pied d’athlète, lorsque l’espace entre les orteils subit des rougeurs, des démangeaisons très gênantes ainsi que des desquamations. Cette infection de la peau se contracte généralement lorsque l’on marche pieds nus dans certains endroits comme les vestiaires de sport, les saunas, les piscines ou les salles de danse. En l’absence de traitement, le champignon peut se propager et coloniser l’ongle et la kératine qui le compose. C’est ce que l’on appelle l’onychomycose.

Dans des cas plus rares, les ongles des mains peuvent également pâtir de cette infection, notamment chez les individus en contact régulier avec de l’eau. Les levures en sont principalement responsables, mais il arrive aussi que les ongles soient infectés par des moisissures.

Identifier l’onychomycose – Source : Tcfootandankle
Comment reconnaître une mycose de l’ongle ?
Au début de la mycose, l’ongle commence à devenir terne. Sa coloration change au fil du temps et arbore une teinte jaunâtre ou blanchâtre. Il peut également s’épaissir, devenir dur, puis finir par s’effriter. L’atteinte distolatérale de l’ongle est la plus courante, selon le Dr Cogrel. Celle-ci se traduit par l’apparition d’une tâche de couleur jaune sur l’avant de l’ongle avant de s’étendre vers sa matrice.

5 remèdes naturels pour soigner une mycose de l’ongle
Vernis, traitement antifongique, crème ou retrait chirurgical de l’ongle dans les cas les plus extrêmes, l’onychomycose une fois installée, peut s’avérer handicapante et mettre plusieurs mois à guérir. Pour cette raison, il est impératif d’agir rapidement dès l’apparition des premiers signes d’infection. Ces remèdes naturels sont indiqués pour un traitement précoce et font partie des astuces de grand-mère les plus efficaces pour soigner une mycose de l’ongle. Passons-les en revue :


1. L’ail
Écrasez une gousse d’ail – Source : Nick Collins/Pexels
L’ail est un allié naturel utile en cas d’onychomycose. Son efficacité est due à ses propriétés antifongiques redoutables, comme l’avance cette étude, qui suggère son usage en traitement alternatif pour la mycose de l’ongle. Pour l’utiliser, écrasez une gousse d’ail et mélangez-la à du vinaigre blanc. Étalez cette mixture sur l’ongle infecté, couvrez d’un bandage et laissez agir quelques heures. Il faudra répéter l’opération quotidiennement jusqu’à la disparition de l’infection.

2. Le bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude – Source : Kaboompics
Idéal pour lutter contre l’humidité entre les ongles et favoriser la guérison, le bicarbonate de soude est doté d’une pléthore de vertus pour la peau. Selon une étude parue dans Mycopathologia, il dispose aussi de propriétés antifongiques à même de lutter contre les agents responsables de ces infections. Pour en bénéficier, il vous suffit de plonger vos pieds dans une bassine remplie d’eau et d’y ajouter 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Laissez tremper vos petons pendant 15 minutes chaque soir pour un résultat optimal.

3. L’huile d’arbre à thé

Huile d’arbre à thé – Source : Dominika Roseclay/Pexels
Antiseptique, désinfectante et antifongique, l’huile essentielle d’arbre à thé dispose de nombreux avantages utiles pour soigner une onychomycose. Une étude portant sur son efficacité en combinaison avec de la vitamine E, de l’huile essentielle d’origan et de citron vert indique d’ailleurs qu’elle présente un traitement local efficace pour cette affection.
Avant de l’utiliser, effectuez un test d’allergie dans le creux de votre coude pour éviter tout risque d’irritation. Si vous n’observez aucun effet néfaste, procédez à l’application d’1 à 2 gouttes d’huile d’arbre à thé pure sur l’ongle touché, puis laissez agir 15 à 20 minutes avant de rincer. L’ongle doit préalablement être nettoyé et légèrement limé à la surface pour que le produit opère de manière optimale.

4. Le vinaigre de cidre

Vinaigre de cidre – Source : Carrefour
Redoutable en cas de pied d’athlète mais aussi d’onychomycose, le vinaigre de cidre a l’avantage d’être à portée de main pour un traitement régulier. Ses bienfaits sont liés à sa régulation du pH qui limite les risques de prolifération des champignons et des bactéries et à son action antiseptique. Pour tirer profit de ses bienfaits, mélangez-le à parts égales avec de l’eau dans une bassine et faites-y tremper les ongles affectés pendant 15 à 20 minutes chaque soir. Veillez ensuite à sécher soigneusement vos pieds.

5. Le jus de citron
Jus de citron – Source : Lisa Fotios/Pexels
Recommandé pour empêcher le développement des champignons, le jus de citron se présente comme une solution naturelle efficace pour favoriser la guérison d’une mycose de l’ongle. Grâce à sa teneur en acide citrique mise en avant par cette étude, l’agrume agit sur l’ongle et freine le développement des germes. Il suffit de presser un citron et d’appliquer son jus à l’aide d’un coton-tige sur l’ongle en question. Laissez agir quelques minutes avant de rincer.

Mise en garde:
Les remèdes naturels ne se substituent pas à l’avis de votre médecin. L’onychomycose doit être traitée pendant plusieurs mois pour l’élimination complète des champignons responsables. Demandez toujours conseil à un professionnel de santé avant d’opter pour un traitement naturel.